Bonjour,

Je profite de ce beau samedi ensoleillé pour vous présenter ma plus jeune fille, Maëlys.
C'est un grand rayon de soleil, né par une douce soirée du 29 mai 1989. Elle fêtera, nous fêterons tous ensemble ses 20 ans cette année.
Elle a un fameux caractère, quelque peu versatile; serait-ce lié aux étoiles sous lesquelles elle est née? Certaines personnes m'affirment que tous les gémeaux sont ainsi, un jour ange, un jour diablotin (je préfère ce mot à démon).

C'est une belle jeune-fille, jeune-femme en devenir. Il faut accepter de voir grandir ses enfants.
Avant même la conception de nos loulous, nous avions fait nôtres une partie de texte de Khalil Gibran : nos enfants ne nous appartiennent pas. Que je vous explique en quelques mots notre philosophie de vie de parents.
Nous leurs servons de passage et durant cette traversée de l'enfance à l'âge adulte, nous nous devons de leur permettre de cueillir toutes les valeurs qui garnissent le jardin de nos cœurs. Le respect de soi et des autres est une de nos plus belles fleurs car elle fait pousser autour d'elle une multitudes d'autres végétaux tout aussi importants et beaux qu'elle.

Mais revenons à ma Poupou. Pourquoi Poupou, me demanderez-vous?
Elle n'était pas plus haute que trois pommes que déjà, elle affirmait son caractère bien trempé. Voilà donc qu'un jour, elle arriva près de nous et nous dit " Moi pas Mayélys, moi Poupou!". Nous sommes entrés dans son jeu et encore maintenant, nous entendons des Poupou par ci, des Poupou par là. En fonction des circonstances, nous utilisons son magnifique prénom ou alors son diminutif, choisi par elle.
Son amoureux, Antonin lui a trouvé d'autres petits noms doux qu'il lui susurre tendrement à l'oreille.

Maëlys a commencé de dures études de traduction- interprétation en anglais/espagnol. Elle a longtemps hésité pour le droit mais finalement après une longue réflexion elle a opté pour le cursus de traduction car de toute façon il y avait du droit dans l'horaire. C'est dans le cadre de ses études, qu'elle apprend la justesse des mots, la grammaire de notre si belle langue. De temps en temps, elle vient lire mes articles en cours, elle s'assied à côté de moi et se fait, me fait un plaisir fou de corriger ma ponctuation. Il paraît que j'ai une virgulite aiguë.
Aie! Elle va encore me dire "maman, c'est quoi ce mot bizarre?". Elle affirme aussi que, attention l'expression pourrait en choquer plus d'une, je construis des phrases à mord-moi le nœud.
Je peux vous assurer que l'on se marre bien et j'adore ces moments de proche complicité.
Je ne publierai pas cet article sans le lui montrer, il nous offrira donc un beau moment de rire et d'amour.

La page que j'ai réalisée se trouvera dans son album.
J'ai suivi le sketch proposé sur le site de Etoiles de scrap. C'est une grande première pour moi et je remercie les Etoiles et TitMum, Lavande, Do - oui, encore elles ;-) de m'avoir donné l'envie de me lancer dans cette aventure.
J'ai déjà pris quelque liberté avec la formule proposée puisque les fleurs se sont transformées en papillons.
J'ai une bonne raison et j'espère que vous me comprendrez  et me pardonnerez quand vous lirez ceci: "Les papillons ne sont que des fleurs envolées un jour de fête où la nature était en veine d'invention et de fécondité" de la très géniale George Sand.
Mon mari dit que c'est mon esprit rebelle qui fait que...

Cette photo a été prise en juillet 2005, à la fin de la représentation de l'Ommegang.
Cela fait maintenant une bonne dizaine d'années que nous participons à la reconstitution costumée de la venue de Charles Quint dans notre très belle capitale. Pour en savoir plus sur cet événement rendez-vous sur le site de l'Ommegang.
Après deux heures de cortège dans les ruelles et d'un arrêt spectacle sur la Grand-Place, nous nous retrouvons par corporations dans différentes tavernes bruxelloises.
Après avoir dansé une folle farandole sous une pluie diluvienne, Maëlys semble encore se délecter du moment qu'elle a vécu quelques instants avant.

poupou

Je terminerai en m'adressant directement à toi ma Poupou d'amour.
Je suis fière de toi et de l'adulte en devenir que tu es.
Je t'aime de la terre à la lune et retour.

Bonne fête à tous les cœurs qui s'embrasent au nom de l'amour ou de l'amitié
matsy